Bonheur d'aiguillage

Résumé :
 La petite maison d’un garde barrière. PN 296, un lieu isolé. La nuit. Un, puis deux, puis trois personnages vont se retrouver dans ce lieu clos. L’un d’entre eux est de trop. Il y a une proie, elle passera d’un tortionnaire à un autre. Eddy, le jeune garde barrière, Eléonore, jeune femme belle est sophistiquée et l’in-quiétant Dan sont les trois protagonistes de cette histoire.

Lorsque nous faisons un relevé de nos actions réfléchies nous ne pouvons faire que le constat de nos regrets ou de nos re-mords. Ce qui lie ces états, c’est leur caractère ineffaçable. Quoi que l’on fasse, on ne pourra corriger nos erreurs ou répa-rer nos fautes. Il est relativement facile d’opter pour la meilleu-re solution, lorsque nous disposons d’un temps de réflexion suffisant. En revanche, face à l’immédiateté nous sommes plongés dans l’action, propulsés par le « meilleur utile », de fait, sur le terrain de l’action, il n’y a rien de fixe, rien de solide.

Réalisateur : Philippe Chauvet, 2011

Nationalité : Français
Année : 2011
Format de Tournage : HD
Format de Projection : DVD, Beta Num, Beta SP, DV, DV Cam
Format image : 16/9 Couleur